Les bons conseils pour une hygiène dentaire irréprochable

 

Le Dr Christophe Lequart, porte-parole de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), expose pour 20 Minutes tous les bons conseils pour que vos dents resplendissent de santé. 

 

 

Le brossage

 

Le principe est simple, mais la réalisation demande une bonne technique pour plus d’efficacité. Tout d’abord, il faut brosser le haut et le bas des dents séparément, «dans un mouvement de rouleau, dans un sens, du rose vers le blanc», indique Christophe Lequart. N’oubliez aucune de vos dents, et pour les gencives, inclinez la brosse à 45°. Il est aussi recommandé de se brosser la langue car elle porte 80% des bactéries, dont celles de la mauvaise haleine. Utilisez une brosse adaptée ou la petite plaquette râpeuse parfois située à l’arrière de votre brosse classique, car les poils de cette dernière «peuvent créer des micro-lésions dans lesquelles les bactéries vont se loger et cela va accroître le problème», précise le chirurgien-dentiste. Et on n’oublie pas non plus de fermer le robinet d’eau pendant le brossage, histoire d’économiser 13 litres par minute.

 

Le matériel

 

S’il existe différents types de brosse (dur, médium, souple), c’est la souple, en nylon, qui est la plus recommandée. Ce n’est pas parce que la brosse est plus dure que cela va mieux nettoyer, ce n’est qu’une impression. Une brosse souple permet «d’éviter les blessures et de ne pas entamer la gencive», souligne-t-on à l’UFSBD. Au minimum, il faut la changer tous les trois mois. Mais Christophe Lequart conseille particulièrement les brosses à dents électriques. «Elles sont plus efficaces, éliminant deux à quatre fois plus de plaque dentaire», justifie-t-il. On n’oublie pas non plus le fil dentaire, la brossette interdentaire ou encore l’hydropulseur, excellents compléments à la brosse classique pour passer entre les dents et offrir une prévention d’autant plus efficace.

 

La durée

 

Il faut donner du temps au temps. Préparez votre chronomètre, écoutez une chanson à la radio ou comptez les secondes dans votre tête, c’est trois minutes minimum avec une brosse à dents manuelle, deux avec une électrique.

 

Le dentifrice

 

Peu importe la marque, il doit contenir du fluor qui lutte contre les acides qui déminéralisent l’émail. Et «le fluor renforce la structure minérale de l’émail en se combinant à ses cristaux pour qu’il soit moins sensible aux attaques acides», explique Christophe Lequart. Attention, la quantité de fluor dans le dentifrice doit être adaptée à l’âge: pas plus de 500 ppm pour les moins de six ans.

 

La fréquence

 

L’idéal, c’est trois fois par jour, après chaque repas. Deux fois, c’est moins bien, mais des moyens de substitution existent. «Se rincer la bouche avec un verre d’eau est une solution de facilité», indique-t-on à l’UFSBD. Autrement, on peut aussi «mâcher un chewing-gum sans sucre». «La mastication fait un afflux de salive, riche en minéraux, qui va aider au nettoyage et neutraliser les bactéries», explique-t-on. Mais, attention, ça ne remplace surtout pas le brossage.

 

La consultation

 

Certes, elle n’est pas toujours agréable, mais elle est nécessaire, au moins une fois tous les six mois. Parce que votre chirurgien-dentiste est votre meilleur conseiller pour vos dents et vous offre une prévention personnalisée et adaptée à votre dentition. Même si vous n’êtes pas sujet aux caries, un détartrage, qui consiste à retirer la plaque dentaire où siègent les microbes, doit être effectué au moins une fois par an.

 

L’hygiène alimentaire

 

«Une bonne santé bucco-dentaire est liée à une bonne hygiène alimentaire», insiste Christophe Lequart qui met en garde contre le «snacking» et «une consommation excessive de sucre, et notamment de sodas qui sont acides et déminéralisent l’émail». Le danger vient d’ailleurs plus de la fréquence de cette consommation plutôt que de sa quantité.

Consulter cet article sur 20minutes.fr

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr